français | english

En savoir plus sur


Éric Allain

« Je suis un Figuratif Contemporain, parce que je m’interroge sur le monde d’aujourd’hui. je m’intéresse au quotidien pour rompre avec le quotidien », explique Éric Allain.

Peintre, né en 1970 à Montpellier

Après avoir été informaticien, après avoir peint des corps de femme, en 2001, il se tourne vers les objets : urinoirs, laveries, pompes à eau où à essence, volants et poulies de machines… « Ils sont toujours un peu endommagés, laissés pour compte. La peinture les remet en mouvement, les actualise ».

Sublimer l’ordinaire, métamorphoser les instruments, les outils et le mobilier urbain, de telles démarches existent en peinture depuis les années quatre-vingts. Philippe Cognée ou Benoît Tranchant, en France, ont été les chefs de file de cette Figuration Nouvelle. « Un peintre est jeune tant qu’il est témoin de son époque, sa société. Peu importe l’âge, c’est la manière de créer qui a un âge. Si l’objet que je figure est simple, la manière de le traiter induit le concept. »

Tons intenses, pâte épaisse, larges coulures, effets de flou… « Mon message est moderne ». Post moderne plus encore, tant ce discours sur le monde d’aujourd’hui souligne le côté face de la révolution industrielle : la fragilité des objets usinés et plus encore le fait que l’abandon va de pair avec la consommation. Mais ce qui distingue le constat que fait Éric Allain de celui qui était déjà, dans les années cinquante, celui du groupe des Nouveaux Réalistes, c’est la luminosité intense de l’univers décrit. « C’est la matière qui m’importe, la peinture. » Nul misérabilisme ici et moins encore de politique, de critique, de cynisme ! Rien que le plaisir d’expérimenter les capacités physiques de la matière colorée employée. Au risque de faire style un jour, à force d’habitude ? « Je n’ai pas envie de m’installer dans la facilité. »

Vivienne Art Galerie - 30, GALERIE VIVIENNE - 75002 PARIS - 06 74 54 73 13 - info@viviennegalerie.com