français | english

En savoir plus sur


1956

Naissance de Jean-Marie DEROCHE à Laon dans l’Aisne. Vie à la campagne, au jardin, dans une maison avec l’eau à tirer au puits, mais un magnifique vrai jardin, un univers complet pour un enfant, puis vers six ans la banlieue.

1968

Son adolescence commence par une année en Afrique de nord. Année marquante par ses couleurs et ses paysages, il est le seul élève français au lycée d’El Asnam.

1969

Retour en France et études secondaires au lycée d ’Argenteuil…dans une ambiance rock sur la Dalle ! Durant tout ce temps, du dessin et un amour de l’illustration…

1974

C’est en math sup au lycée Chaptal que naît réellement l’envie de peindre et une certaine fascination pour le nombre d’or. Inscription en arts plastiques à la faculté St Charles…à peine entrevue. Il se promène dans Paris : les lectures, les rencontres, la vie lui indiquent des directions.

Il a personnellement mis très longtemps à comprendre ce qu’était la peinture.
Le choc des premières grandes expositions : Pollock, Nicolas de Staël…La vue de ces formats monumentaux a le pouvoir d’ouvrir toutes les têtes, même les plus incultes …

Ensuite vient le désir d’en connaître plus et le désir toujours renouvelé de découvrir ce qui fait qu’une peinture est une œuvre forte et vivante, quelque soit son style ou son auteur. Il y a toujours comme un mystère dans les toiles réussies, à l’identique des mélodies les plus simples qui font frissonner.

1986 à 1990

Jean-Marie DEROCHE travaille dans l’atelier de Philip Doherty et fait son apprentissage de l’histoire de l’art avec Lucien Curzi.

1993

Il rencontre Martin Gray qui lui permet la réalisation de nombreux grands formats ayant pour sujets la figure humaine, et d’une fresque monumentale à Tanneron.

1994

Début d’une amitié avec Patrice Rostain et exposition à la galerie du même nom en 1994 et 1996.

2000

Réalisation des décors pour Bérénice avec Gerold Schumann (Théâtre de la Vallée). Puis créations de nombreuses affiches pour cette compagnie.

2003

Exposition et édition d’une plaquette « l’illustre inconnue » par l’université de Bretagne Ouest grâce à Yves Moreau (Abbaye de Daoulas) et Bénédicte Gheerbrant . Texte de Lucien Curzi.

2004

Rencontre avec Alain Nataf et découverte de l’univers des tapis : édition d’ un tapis hommage à Georges Braque.

2008

Recherche picturale se concentrant sur les architectures végétales réelles ou rêvées, où reviennent des souvenirs mathématiques. Travail avec Jean-Michel Lazard (Naurhtica) sur des projets d’œuvres en milieu forestier.

2009

Rencontre avec Frédérique Paumier-Moch de la galerie 2.13 PM

2010 – 2012

Master 2 . « concevoir des projets artistiques et culturels » .université de Cergy- Pontoise, mémoire sur les pratiques culturelles amateurs

Expositions personnelles récentes

2012

Infographies le Presse-Papier . Argenteuil

Galerie « Au Facteur Cheval » avec Didier Nech .Versailles

« FLORES » chapelle de l’ hôpital . Pornic

2010

« Carte Libre » à la galerie 2.13 PM. Jardins d’eden à Saint Saturnin lès Apt (84).

Salons 37, Paris. Exposition Afynéo avec la galerie 2.13PM

2007

Maison pour tous, La Celle st Cloud.

2006

Galerie Allaire-Aigret, Paris. Exposition Lovells, Paris. Showroom OAT, Paris, exposition à l’occasion de l’édition d’un nouveau tapis

2005

Galerie Allaire-Aigret, Paris.

2004

Showroom OAT, Paris, exposition à l’occasion de l’édition d’un tapis. Travail sur la scénographie de l’Orestie avec G . Schumann

2003

MJC La Celle saint Cloud

2002

Espace Permanent d’Art Contemporain, St Germain en Laye. Création d’affiches « Anna, loin là-bas », « Et aussi meurent les désirs »de B.Brecht.

2001

Toit de la Grande Arche, Paris La Défense. Décors, scénographie de « Chevalier Cochon et le Mangeur de rêves » de Roberto Fabretti avec Gerold Schumann. Mai des artistes, Chapelle St Baptiste, Argenteuil. Agence François Michaud, Vincennes.

2000

Théâtre Sylvia Monfort , St Brice, décors et scénographie de BERENICE de Racine avec Gerold Schumann. SCP Bourdaire Vialle, Paris.

Expositions collectives récentes

2011

Biennale d’art contemporain de La Celle saint Cloud ( prix du Public )

Tous en Emotion , hôtel de ville de Pornic

Les artistes à vos pieds ; édition d’un tapis.Espace 2.13 PM

2009

Arts pluriel, fondation Bouzemont, Bougival.

2008

Trott’art œuvres éphémères, Lognes. Maison de l’étang, Louveciennes.

2007

Emotions de Sainte Marie, Pornic. Galerie Sillage, Paimpol.

2006

Petits formats Artothèque, Argenteuil. Maison de l’Etang, Louveciennes. Tapis d’artistes, galerie Garcia Laporte, Paris.

2004

Petits formats Artothèque, Argenteuil. La Porte Bleue, Pornic. Mai des artistes, Argenteuil.

2001

Jardins d’émotions, Manège royal, St Germain en laye. Salon ARTS PLASTIQUES, Brest. Espace Arts et Dérives, Paris.

2000

Galerie Artmonsky, Londres.

1999

Ambassade de France, Londres.

Vivienne Art Galerie - 30, GALERIE VIVIENNE - 75002 PARIS - 06 74 54 73 13 - info@viviennegalerie.com